Supprimer les outils : tournevis et clé

obtenir ces boutons

Supprimer les outils (tournevis et clé)
affichés à côté des gadgets

Rétablir ces outils

Quand on accède au "Tableau de bord" de Blogger, il fait apparaître automatiquement des petits outils à l'écran, à côté de chaque gadget. Cela permet de corriger directement ces gadgets.

Ces outils ne sont pas visibles pour les autres visiteurs du blog mais ils gênent certains auteurs, d'autant plus que cet affichage est maintenu sur tous leurs blogs tant le navigateur n'est pas refermé.

* * * * *
Une première méthode pour supprimer ces outils consiste à ajouter dans un gadget HTML/Javascript (cela évite de modifier le "modèle" ou "template") le code suivant:
<style type="text/css">.quickedit{display:none;}</style>
Pour savoir comment créer un gadget HTML/JavaScript : cliquer ici.

Remarque : d'autres instructions peuvent être ajoutées dans le même gadget entre <style type="text/css"> et </style>.

* * * * *
Une autre méthode consiste à modifier le "modèle" ou "template" :

1) Dans le "Tableau de bord", cliquer sur "Modèle" puis sur "Modifier le code HTML".

2) Juste avant :
]]>
ajouter :
.quickedit{display:none;}
* * * * *
ON PEUT VOULOIR CONSERVER LES OUTILS POUR UN GADGET.

IL SUFFIT D'AJOUTER, juste après .quickedit{display:none;}, l'instruction suivante :

#HTML6 .quickedit{display:block;}

On remplace "HTML6" par le nom du gadget concerné.


* * * * *
Pour rétablir ces outils, il suffit d'appliquer en sens inverse les indications reprises sur cette page.

7 commentaires:

Meiser a dit…

Le gadget fonctionne avec les nouveaux comme avec les anciens blogs.

Il s'applique à TOUS les types de gadgets.


solidaridad quito a dit…

Merci de ta réponse rapide;
Effectivement, plus de tournevis.
Mais la surprise c'est que j'ai essayé, à tout hasard sur un gadget texte, et que ça a supprimé LA TOTALITÉ des tournevis en une seule opération.
Donc, tu peux préciser ta solution première en ajoutant cette astuce qui évite d'aller dans le labyrinthe HTLM

En tout cas je penserai à toi en voyant le blog nickel.
Anne

PS le blog n'est pas visible encore, parce que c'est un composé de 6 blogs reliés les uns aux autres sans qu'on s'aperçoive qu'il y en a autant. Et en plus il est trilingue, et la traduction automatique est trop décevante, donc je bidouille pour faire des blogs en chaque langue dans chaque blog, en piquant des pages sur un autre.
J'ai perdu beaucoup de temps a essayer d'installer des onglets à partir des pages; résultat nul; alors je continue à bidouiller.

Merci encore de ton aide précieuse
Anne

Je te préviendrai quand tout sera terminé (deux mois au moins!) si tu veux jeter un oeil

Amicalement.
Je suis toujours émerveillé de ce qu'internet apporte, cela me fait penser aux radios amateurs qui entraient en communications avec des inconnus de tous les coins du monde.
Et bravo de passer du temps à donner des solutions, et surtout de les chercher pour les autres

Mon'art - Frédérique Albou a dit…

Bonjour,
en ce qui me concerne les outils de modification ont disparu (tournevis et petit crayon) sans que je demande quoi que ce soit et je ne parviens pas à les remettre avec la formule indiquée ici.
Merci de me conseiller car je n'arrive plus à modifier les pages et les messages.
Bien cordialement

Meiser a dit…

Bonjour.

1) La disparition des outils est un bug. Ces outils sont déjà revenus chez beaucoup.

2) On peut y accéder en rajoutant /ncr à la fin de l'adresse du blog.

3) Si malgré tout cela ne marche pas, on peut toujours accéder au blog depuis le tableau de bord de Blogger. Je n'utilise jamais les outils.


Mon'art - Frédérique Albou a dit…

oui merci beaucoup pour la réponse ; alors la manip' (/ncr) ne donne rien ; je vais en effet procéder via le tableau de bord : dommage c'est plus long ; j'aimais bien le côté pratique et rapide des outils
merci encore

Meiser a dit…

Bonjour.

Placer à la fin : blogspot.com/ncr

Ne pas ajouter /ncr après une extension par nationalité, par exemple blogspot.fr


Jeff a dit…

Curieusement, ces outils n'étaient pas présent chez moi mais sont apparu du jour au lendemain